Ergothérapie

Le Service d’Ergothérapie du CHR Mons-Hainaut développe une thérapie par l’activité chez toutes les personnes atteintes de diverses  déficiences dans une situation de handicap temporaire ou définitive.
En permettant une adaptation au déficit ou sa réduction, l’objectif est d’aider les patients à maintenir ou développer leur potentiel d’indépendance et d’autonomie personnelle, sociale, scolaire ou professionnelle.

Le CHR Mons-Hainaut comprend une équipe d’ergothérapeutes ayant pour rôle de rendre les patients les plus indépendants possible dans les activités quotidiennes (toilette, repas, déplacements, transferts, communication, orientation dans le temps et l’espace, etc.), et cela malgré leurs déficiences.

D’abord, l’objectif est de rééduquer, c’est-à-dire essayer de récupérer les fonctions perdues (motricité globale, équilibre, préhension, mémoire, raisonnement logique, etc.).

Ensuite, si cette récupération n’est plus possible, les ergothérapeutes adapteront les activités quotidiennes pour les rendre possibles pour le patient, malgré son handicap et cela par le biais d’astuces et d’aides techniques (couverts adaptés, tapis antidérapants, pinces et brosses à longs manches, matériel à utilisation unimanuelle, clavier virtuel à l’écran contrôlé par joystick, fauteuils roulants électriques ou manuels, etc.).

Une des particularités du CHR Mons-Hainaut est de réserver une place particulière à la prise en charge globale et pluridisciplinaire de toutes les personnes hospitalisées.

Dans le cas d’un séjour en unité de réadaptation, l’action se développe au niveau du patient lui-même par la mise en situation dans des activités de la vie quotidienne (toilette, prise des repas, tâches domestiques, etc.) ou même des gestes visant une future réinsertion professionnelle.
La prise en charge inclut également le milieu familial ou socio-professionnel afin d’optimiser cette réinsertion.

L’ergothérapeute aura un précieux rôle de conseil quant aux aides techniques ou aux aménagements à mettre en place en collaboration avec le service social.

Dans le cas particulier des patients âgés, les activités proposées font surtout appel aux fonctions cognitives afin d’améliorer les troubles de mémoire ou de réorienter les patients dans le temps et dans l’espace.
D’autres activités récréatives de type artisanal ont elles un but plus occupationnel mais participent aussi positivement à la stimulation de patients souffrant par exemple de la maladie d’Alzheimer.

Catégorie: 
Découvrez la page Facebook du CHR Mons-Hainaut Découvrez la page linkedIn du CHR Mons-Hainaut